Vous êtes ici : Le Pays : Historique

Les étapes de construction du Pays d'Avre, d'Eure et d'Iton :

1994-1998 : Naissance et vie du Pays d’Accueil Touristique d’Avre et d’Iton

Le Pays s’est dessiné autour du développement du Tourisme Vert.  Il s’agissait alors de mettre en valeur et de développer les moyens d’accueil touristique et de loisirs du Pays d’Avre et d’Iton.

En effet, le Pays présentait des atouts touristiques non négligeables : position stratégique située à 100 km de l’Ile de France et 80 km des centres urbains de Haute Normandie, présence de 4 250 résidences secondaires ainsi que l’implantation du premier Center Parcs installé en France (offrant 4 000 places), existence d’un cadre naturel sauvegardé (vallées, forêts,…) et d’un patrimoine riche de vestiges historiques (les plus anciens remontant à la création de la province de Normandie par le traité de Saint Clair sur Epte en 911...)
 

Un large travail de concertation, avec l’ensemble des élus et des partenaires touristiques, visant à définir un programme global de développement touristique et la création d’une association a été, ainsi, engagé. L’association a mis, alors, en pratique son plan d’action visant à développer les hébergements, la restauration, la création de circuits de visites, la création et l’entretien d’un réseau de 300 km de sentiers de randonnées pédestres, vététistes, équestres… Parallèlement, elle a diffusé des dépliants, brochures, guides annuels, et participe à des salons touristiques régionaux et nationaux.

 

Reportage sur l'Association du Pays d'Avre, d'Eure et d'ItonReportage de Canal-U

Le 30/01/2001 (durée 53 minute(s) et 3 secondes)
Un tourisme en invention
Le développement local en mouvement ...cette d'émissions présente notamment l'Association du pays d'Avre et d'Iton
58 communes adhérentes
40 000 habitants 
 Voir le reportage


 
En 1997, l’association, ayant pour objectif de mettre en place un projet global de développement touristique, obtient le label de « Pays d’Accueil Touristique ». L’identité du Pays d’Avre et d’Iton est désormais affirmée et reconnue par l’ensemble de ses partenaires départementaux, régionaux et nationaux.
 

1999-2002 : Emergence du Pays d’Aménagement et de Développement Durable


Au début de l’année 1998, le conseil d’administration de l’association décide d’orienter l’association vers la procédure tendant à déterminer un projet de territoire susceptible d’être retenu dans le cadre du volet territorial du Contrat de Plan Etat-Région 2000/2006.Sur le socle de la pratique d’un travail commun et solidaire des collectivités locales du Pays d’Avre et d’Iton, est désigné à l’été 1998 un Comité de Pilotage, animateur du déroulement de l’étude de constitution du Pays d’Aménagement du Territoire et de Développement Durable dit « Pays Voynet » à entreprendre. Cette étude a été l’occasion de conduire une réflexion globale et cohérente à l’échelle d’un territoire prenant en compte les réalités économiques et sociales ainsi que les solidarités nécessaires à son développement.

Elle a permis de dégager une quarantaine de projets structurants s’organisant autour des quatre axes fondamentaux, à savoir : le développement économique et l’emploi  - les aménagements, équipements et services à la population - le tourisme, les loisirs et la culture - l’environnement et l’eau.
 
Par ailleurs, une commission de coordination, a été constituée, chargée d’élaborer la Charte de Territoire, de rédiger les statuts du Syndicat Mixte, et de déterminer la composition du Conseil de Développement.
 
Le Pays a pu, ainsi, prétendre à sa reconnaissance institutionnelle et définitive. Son « périmètre définitif » lui alors été accordé lors de la Conférence Régionale d’Aménagement du Territoire (CRADT) de Haute-Normandie du 1er Mars 2002

 

2003-2008 : 1ère génération des programmes de développement

Le 1er contrat de Pays (47 actions) est signé avec l’État, la Région Haute-Normandie et  le Département de l’Eure. Il porte sur quatre volets :
  • Économie-emploi : zones d’activités économiques, villages d’entreprises, antenne mission locale… ;
  • Services à la population : classes artistiques et classes environnement pour les écoles, studio de création artistique, équipements petite enfance, équipements jeunesse ;
  • Tourisme et culture : signalétique randonnée, éditions touristiques, éditions culturelles, animation touristique, brigade verte, aménagement de sites et parcours touristiques, création de gites de groupes, étude vélo-route et voie verte… ;
  • Environnement et eau : aide à l’émergence d’un centre de ressources et d’éducation à l’environnement.  
Le programme "européen LEADER +" (140 actions) porte sur :
  • Des projets d’équipements : maisons petite enfance, équipements centre de loisirs (ludothèque, jardin/potager, espace lecture,…), cyberespace, skate-parc, plans d’aires de jeux, terrain bi-cross, écoles de sports, école de musiques, terrain multisports, local jeunes ;
  • Des projets d’animations : concerts de musiques actuelles, animations spécialisées (cinéma, théâtre, musique, arts plastiques, sports,…) dans les centres de loisirs et activités périscolaires, repas durables dans les cantines scolaires ;
  • Des projets de coopération interrégionale et international : Échanges de jeunes autour de thématiques culturelles ou environnementales, Échanges de savoir-faire en matière d’éducation à l’environnement.
Le programme "PER- Pôle d’Excellence Rurale", intitulé NOUVELAJ (NOUVELles Actions pour la Jeunesse) signé avec l’État porte sur 4 actions :
  • le Pôle Animation Jeunesse de Verneuil-sur-Avre (studio et salle de musiques actuelles, cyber-espace),
  • la Maison de la Jeunesse et de la Culture de Breteuil-sur-Iton (musique, cyber-espace, salles d’animation), 
  • la Maison de la Jeunesse et de la Culture de Damville (cyber-espace, salles d’animation),
  • l’Antenne de la Mission Locale de Verneuil-sur-Avre(accueil et accompagnement des jeunes en difficulté d’insertion sociale et professionnelle).    

     

2009 : L’élargissement du territoire à St André de l'Eure et la vallée d'Eure

Le Pays connait une évolution de son périmètre en intégrant une 5e communauté de communes : la Communauté de Communes de la Porte Normande (région de St André de l’Eure et de la vallée d’Eure). Le nouveau Pays, appelé désormais « Pays d’Avre, d’Eure et d’Iton » (PAEI), regroupe dès lors 83 communes. 
 
 

2009-2014 : 2ème génération de programmes de développement

Le contrat de Pays (56 actions) est signé avec la Région et le Département. Il est un contrat d’application du Contrat de Partenariat "276" signé le 22 février 2007 (entre les départements de l’Eure et de la Seine-Maritime 27 et 76 et la région Haute-Noirmandie).
 
Le contrat décline les volets principaux suivants :
  • Le développement de l’activité économique et des emplois (favoriser l’accueil des entreprises, la création de pôles d’activité économique innovants, la création d’un pôle d’animation touristique sur la frontière franco-normande, le développement des formations qualifiantes et des activités d’insertion par l’économique) ;
  • La modernisation et mutation de services publics et des services à la personne (favoriser les expériences innovantes de services publics et de services à la personne, aménager de nouveaux espaces sportifs et de détente, conforter l’offre d’équipements en faveur de la jeunesse et de la culture, accompagner des manifestations culturelles et touristiques de qualité et d’envergure territoriale) ;
  • Favoriser l’information et les pratiques environnementales dans une perspective de développement durable (créer des espaces d’information et d’éducation à l’environnement dans une perspective de développement durable, développer des aides incitatives au sein des collectivités, des entreprises et des particuliers en faveur du développement durable et plus particulièrement de la maîtrise de l’énergie et des énergies renouvelables) ;
  • Coordonner l’ensemble des actions de développement territorial (ingénierie territoriale, communication territoriale, schéma de cohérence territoriale).    

     

Le programme européen LEADER (avec une enveloppe de 1 800 000 €) donne la priorité à l’environnement à travers les problématiques de tourisme, de cadre de vie, d’habitat, de transports, d’urbanisme, d’éducation, de culture, d’agriculture et d’économie.
 
Quatre axes ont été dégagés :
  • Créer et valoriser des espaces naturels ayant de forts atouts environnementaux (espaces naturels sensibles, espaces de détente et de loisirs, vélo routes et voies vertes,…) ;
  • Favoriser un développement des constructions et de l’urbanisation à forte qualité environnementale (énergie dans les bâtiments publics, énergie dans les foyers modestes, documents d’urbanisme, schéma de déplacements,…) ;
  • Créer des lieux d’éducation et de sensibilisation à l’environnement (espaces d’informations, projets d’animations pour groupes,…) ;
  • Favoriser la création et le développement des activités économiques ayant une forte valeur ajoutée environnementale (développement de l’agriculture intégrée, développement de la filière bioénergétique…). 

 

Le projet de "PER - Pôle d’Êxcellence Rurale" s’inscrit dans l’axe prioritaire de soutien à l’excellence au titre de l’offre de services. Concrètement, le programme concerne la création des Maisons de Santé de Saint-André-de-l'Eure, de Bourth, de la Madeleine de Nonancourt et de Tillières-sur-Avre.


Les objectifs sont d’offrir à la population faiblement dotée de services de soins de proximité un ensemble de services de santé de premier recours ; et de coordonner un réseau territorial de maisons de Santé en vue d'en générer un fonctionnement dynamique et innovant. 
   

2012-2017 : Mise en oeuvre du "SCOT" - Schéma de COhérence Territoriale

Fort de son expérience acquise depuis une dizaine d’années, le Syndicat Mixte du Pays d'Avre, d'Eure et d'Iton développe une nouvelle compétence : le Schéma de Cohérence Territoriale dit SCOT. Il permettra ainsi de :

  • Disposer d’un « document cadre » de référence, support nécessaire à l’élaboration des programmes de développement (contrat de pays, LEADER, pôle d’excellence rurale,…)
  • Favoriser une cohérence des choix d’aménagements et d‘urbanisme de manière partagée et concertée
  • Renforcer les pratiques intercommunautaires et solidaires déjà développées jusqu’alors
  •  Engager une démarche d’urbanisme intercommunale souple  respectant la diversité et la proximité des documents d’urbanisme communaux
Souhaitant s’inscrire en cohérence avec les objectifs de Développement Durable issus de la loi Grenelle, le Syndicat Mixte du Pays d'Avre, d'Eure et d'Iton a été retenu à l’appel à projets « SCOTs ruraux ».